AlliageNom communSpécifications associéesRésistance mécaniqueProof TestAllongement
BritaniqueEuropéenÉtats UnisN/mm2 (ksi)N/mm2 (ksi)(%)
Alliage 254 UNS S31254 1.4547
ASTM A479/A473/A240
UNS S31254
F44
650 (94) 300 (44) 35
Fermonic 60 UNS S21800 ASTM A479/A276
UNS S21800
655 (95) 345 (50) 35
Fermonic 50 – Haute résistance/Extra haute résistance UNS S20910 XM-19 1.3964
ASTM A479/A276
UNS S20910
XM-19
862 (125) 724 (105) 20
Fermonic 50 – Recuit UNS S20910 XM-19 1.3964
ASTM A479/A182
UNS S20910
XM-19
690 (100) 415 (60) 35
Alliage 316L UNS S31603 1.4404
ASTM A479/A276
S31603
515 (75) 205 (30) 35

Alliage 254:

L’alliage 254 est un acier inoxydable austénitique haute résistance fourni à l’état travaillé à chaud et recuit. Des ajouts significatifs de Mo, de Ni et de Cu confèrent à cet alliage une bonne résistance à la corrosion par piqûres et crevasses, notamment dans les milieux contenant des ions halogénure comme les solutions de chlorures, de bromures et de fluorures. Il est donc couramment utilisé dans les applications en eau saumâtre, en eau de mer, les installations de blanchiment des usines de pâte à papier et autres flux de procédés impliquant des chlorures. Il constitue donc pour ce type de milieux une alternative économique aux alliages de nickel et de titane, plus coûteux.

Fermonic 60:

Fermonic® 60 est un alliage entièrement austénitique fourni à l’état travaillé à chaud et recuit. La résistance à la corrosion générale se situe entre celle d’un acier inoxydable d’alliage 304 et d’alliage 316, toutefois, elle est en règle générale supérieure à celle de l’alliage 304 dans la plupart des milieux, mais supérieure à celle de l’alliage 316 en ce qui concerne la résistance aux piqûres dues aux chlorures. Plus important encore, des ajouts de silicium et de manganèse procurent une plus grande résistance à l’usure, au grippage et au frottement que nombre d’autres alliages résistants à la corrosion, ce qui le désigne particulièrement pour les applications comportant un mouvement/glissement répété ou une opération de montage/démontage fréquente.

Fermonic 50 – Haute résistance/Extra haute résistance:

Fermonic® 50 – HS/EHS est un acier inoxydable austénitique renforcé à l’azote pouvant être fourni à l’état usiné à froid ou à chaud. Même s’il est possible de travailler à froid des barres de très petit diamètre de Fermonic® 50 (<2,25 po) pour obtenir des niveaux de résistance supérieurs, des profilés de dimension plus importante avec des propriétés mécaniques nettement supérieures ne peuvent être obtenus que par déformation à des températures élevées. On obtient ainsi une microstructure déformée et partiellement recristalisée 'sans contrainte', de hautes résistances avec une bonne ductilité et des propriétés homogènes dans toute la barre (contrairement au matériau travaillé à froid). Les propriétés supérieures de Fermonic® 50 HS/EHS sont disponibles dans des barres jusqu’à 9 po de diamètre.

Fermonic 50 – Recuit:

Fermonic® 50 – recuit est un acier inoxydable austénitique renforcé à l’azote fourni à l’état recuit. Il présente une limite d’élasticité quasiment deux fois supérieure aux nuances courantes d’acier inoxydable austénitique telles que l’alliage 304 et l’alliage 316, tout en offrant la possibilité de réduire la dimension du profilé et par conséquent le poids et le coût. Une résistance supérieure peut être obtenue par travail à froid. Plus important encore, il reste entièrement austénitique et donc entièrement non-magnétique, même après un travail intensif à froid.

Alliage 316L:

L’alliage 316L est un acier inoxydable austénitique fourni à l’état travaillé à chaud et à l’état recuit. L’ajout de molybdène (Mo) confère au produit une résistance à la corrosion nettement supérieure à celle de l’alliage 304, notamment en matière de corrosion par piqûres et crevasses dans les milieux chlorés. L’Aliage 316L résiste à la corrosion atmosphérique ainsi qu’aux milieux modérément oxydants ou réducteurs. Il résiste également à la corrosion dans les atmosphères marines polluées. Cette alliage présente une excellente résistance à la corrosion intergranulaire à l’état soudé.