AlliageNom communSpécifications associéesRésistance mécaniqueProof TestAllongement
BritaniqueEuropéenÉtats UnisN/mm2 (ksi)N/mm2 (ksi)(%)
Alliage 825 hs110 UNS N08825 110 ksi BS 3076 NA16
2.4858
ASTM B425
UNS N08825
793 (115) 758 (110) 30
Alliage 825 (tube) UNS N08825 BS 3076 NA16
2.4858
ASTM B425
UNS N00825
518 (75) 241 (35) 30
Alliage 825 UNS N08825 BS 3076 NA16
2.4858
ASTM B425
UNS N08825
590 (85) 220 (32) 30
Alliage 725 UNS N07725 ASTM B637
UNS N07725
1137 (165) 827 (125) 20
Alliage 718 UNS N07718 2.4668
ASTM B637
UNS N07718
API 6A 718
1138 (165) 965 (140) 20
Alliage 625 UNS N06625 BS 3076 NA21
2.4856
B564 ASTM
B466
UNS N06625
830 (120) 415 (60) 30
Alliage K-500 UNS N05500 965 (140) 724 (105) 20
Alliage 400 UNS N04400 BS 3076 NA13
2.4360
ASTM A164
UNS N04400, N04405
QQ - N - 281
483 (70) 172 (25) 35

Alliage 825 hs110:

L’alliage 825 HS110 est un alliage nickel-fer-chrome haute résistance avec des ajouts de molybdène, de cuivre et de titane (NiCr21Mo), fourni à l’état travaillé à chaud, recuit et travaillé à froid. Le travail à froid contrôlé garantit que le produit atteint des limites élastiques nettement supérieures à celles du produit recuit, tout en conservant une bonne ductilité et une bonne ténacité.

Alliage 825 (tube):

L’alliage 825 est un alliage de nickel-fer-chrome avec des ajouts de molybdène, de cuivre et de titane (NiCr21Mo), fourni à l’état travaillé à chaud et recuit. Il présente de bonnes propriétés mécaniques à des températures cryogéniques à moyennes-hautes (5 400°C) et peut être significativement renforcé par travail à froid.

La haute teneur en nickel garantit la résistance à la corrosion fissurante sous contrainte et est combinée à du molybdène et du cuivre pour résister fortement aux milieux réducteurs comme les acides sulfurique et phosphorique, à du chrome pour résister aux milieux oxydants comme l’acide nitrique, et à du titane pour empêcher la corrosion intergranulaire et renforcer la résistance globale à la corrosion par piqûres et crevasses.

Alliage 825:

L’alliage 825 est un alliage de nickel-fer-chrome avec des ajouts de molybdène, de cuivre et de titane (NiCr21Mo), fourni à l’état travaillé à chaud et recuit. Il présente de bonnes propriétés mécaniques à des températures cryogéniques à moyennes-hautes (5 400°C) et peut être significativement renforcé par travail à froid.

La haute teneur en nickel garantit la résistance à la corrosion fissurante sous contrainte et est combinée à du molybdène et du cuivre pour résister fortement aux milieux réducteurs comme les acides sulfurique et phosphorique, à du chrome pour résister aux milieux oxydants comme l’acide nitrique, et à du titane pour empêcher la corrosion intergranulaire et renforcer la résistance globale à la corrosion par piqûres et crevasses.

Alliage 725:

L’alliage 725 est un alliage nickel-chrome avec des ajouts significatifs de molybdène, de niobium et de titane, fourni à l’état travaillé à chaud, recuit et durci par vieillissement. Il est durci par vieillissement pour atteindre une extrême résistance, environ deux fois supérieure à celle de l’alliage 625 à l’état recuit, au moyen de la précipitation en phase ϒ » au cours d’un procédé de traitement thermique contrôlé. Cette haute résistance étant obtenue par vieillissement plutôt que par travail à froid, elle conserve une excellente ductilité et ténacité et cette approche est particulièrement utile pour des profilés de grande dimension ou non uniformes qui ne peuvent pas être renforcés par un travail à froid.

Alliage 718:

L’alliage 718 est un acier nickel-chrome haute résistance anticorrosion fourni à l’état travaillé à chaud, recuit par mise en solution et durci par vieillissement. L’ajout de Nb, de Ti, d’Al et de Ni forme une série de précipités pendant les étapes de recuit de mise en solution contrôlé et de vieillissement, ce qui se traduit par une augmentation significative de la résistance et de la dureté comparé à d’autres alliages de nickel. Ces propriétés de traction et de fluage sont maintenues en présence de températures cryogéniques à élevées, ce qui le rend parfaitement adapté aux applications entre -250 oC et 750  oC.

Alliage 625:

L’alliage 625 est un alliage nickel-chrome-molybdène-niobium (NiCr22Mo9Nb), fourni à l’état travaillé à chaud et recuit. Il atteint des niveaux de résistance élevés grâce aux effets de solution solide du molybdène et du niobium (Colombium), de la température ambiante jusqu’à 800 °C.

Il est particulièrement utile dans des situations où la résistance à l’oxydation et la prévention des piqûres sont requises. À l’état recuit, il est entièrement austénitique et adapté à l’usinage. Il présente une excellente résistance à la corrosion dans une grande variété de milieux très corrosifs en raison de sa haute teneur en alliage.

Alliage K-500:

L’alliage K-500 est un alliage nickel-cuivre durcissable par précipitation. Bien que Langley Alloys fournisse l’alliage K-500 dans tous les états souhaités, nous fournissons essentiellement ce matériau à l’état travaillé à chaud et traité par précipitation, ce qui correspond à la combinaison optimale de résistance et ductilité élevées dans la gamme de tailles. Ces propriétés supérieures sont obtenues par ajout d’aluminium et de titane à la base nickel-cuivre et par chauffage dans des conditions contrôlées, de manière à ce que les particules de ‘ϒ’ Ni3 (Ti, Al) soient précipitées dans toute la matrice. Le traitement thermique utilisé pour effectuer la précipitation est communément appelé durcissement par vieillissement ou vieillissement.

Alliage 400:

L’alliage 400 est un alliage nickel-cuivre à phase unique très souvent fourni à l’état travaillé à chaud et recuit. Bien que la nuance puisse être trempée ou travaillée à froid pour renforcer ses propriétés, dans son état recuit standard, il est facile à former et à fabriquer, sans nécessiter d’autres traitements thermiques pour rééquilibrer l’alliage. Il conserve d’excellentes propriétés mécaniques à des températures inférieures à zéro. La traction et la dureté augmentent avec seulement une légère perte de ductilité et de résistance aux chocs.